Accueil

Financial Europe (Email)
L'agence financière européenne
Recherche sur fee-euro.com:

   

Tous nos articles
Actualités d'Europe
Entreprises
Euro
Finances
Technologies
Bourse
Energie


Services
LG IT Index
Convertisseur de devises

FE(E)
A propos de FE(E)
Conditions d'utilisation
FE(E) et votre vie privée
Contactez nous

Annonceurs
Publicité


L'accord du 21 juillet : sauver l'euro L’accord du 21 juillet : sauver l’euro
 
Les Etats membres de la zone euro tentent de sauver la monnaie unique, visée par les marchés, en défendant la Grèce, dont la dette menace ses partenaires.
 
Philippe Rombaut, à Bruxelles
 
Stabiliser l’euro : les 23-24 juin 2011, les vingt-sept chefs d’Etats et de gouvernements de l’Union européenne (UE), réunis à Bruxelles, tentent encore de contenir les attaques visant l’euro, qui se succèdent sur les turbulents marchés internationaux. L’euro est-il en danger ? Dans un premier temps, vingt-trois Etats membres ou non de l’Union Economique et Monétaire (UEM), liés par le « Pacte pour l’euro plus », essaient d’imposer au marché la bonne « gouvernance économique » et de coordonner leurs politiques financières. Et dans un deuxième temps, le 21 juillet, ils déclarent solennellement défendre la Grèce, fortement endettée, pour sauver l’euro. En mobilisant l’Eurogroupe, la Commission européenne (CE), la Banque Européenne d’Investissement (BEI) et la Banque Centrale Européenne (BCE), ainsi que le Fonds Monétaire International (FMI). But : éviter la contagion grecque dans la zone euro. En fait, les Etats, liés à l’UEM, affrontent les marchés attaquant l’euro : d’un côté, des gouvernements européens, qui entendent réguler la banque, et de l’autre, des banquiers, qui exigent toute liberté. Le sort de l’euro dépend de cette bataille, qui fait rage en été 2011.
 
Les 23 et 24 juin 2011, à Bruxelles, les Vingt-Sept se félicitent des progrès obtenus, dans l’application de la « stratégie Europe 2020 », le plan pour l’emploi et la croissance durable. Cependant ils constatent des efforts restant à accomplir dans les dossiers financiers : l’efficacité énergétique, l’enseignement, la recherche, la politique économique, les finances publiques et le « système financier ». Comment relancer la croissance ? Le Conseil européen veut accélérer les travaux destinés à appliquer concrètement les idées de la « stratégie Europe 2020 » et « l’acte pour le marché unique », faisant partis des priorités adoptées au Conseil européen du 30 mai 2011. Comme, par exemple, réduire les charges sur les Petites et Moyennes Entreprises (PME) et l’ouverture du « marché unique numérique » prévu d’ici 2015. Les vingt-trois Etats membres du « Pacte pour l’euro plus », appliquant environ 100 mesures, « définiront » prochainement les engagements suivant : d’abord étendre la volonté commune des vingt-trois Etats européens, liés par le « Pacte pour l’euro plus ». Il faudrait porter une « plus grande attention au renforcement de la stabilité financière ». Ensuite adopter une « approche plus concrète », pour faciliter les « évaluations comparatives » entre les Etats membres de l’UE et leurs partenaires stratégiques. Elever le « niveau d’ambition », en tenant compte des « bonnes pratiques ». Enfin assurer la « coordination pragmatique des politiques fiscales ». Les progrès réalisés par les Etats membres de l’UE dans l’application du Pacte seront évalués en mars 2012.


                .../...                                                  

(le vendredi 25 novembre 2011.)
Version complète de cet article.


La consultation et l'usage de ce document sont soumis à nos conditions générales de consultation et d'abonnement. Ce document provient du site de l'agence financière européenne.
Adresse du document:
http://www.fee-euro.com/cgi-bin/cgiwrap/reddawn/view.html?id=603

L'agence financière européenne / Financial Europe (Email)
176 Rue Joseph II    B-1000 Bruxelles    Belgique
Tèl / Fax: +32 2 230 92 74    www.fee-euro.com


Mon compte abonné
Inscrivez vous !

 Modifier mon code secret
 Mes coordonnées
 Mon historique
 Détruire mon compte

 Conditions générales
 FE(E) Scoop
 Nos tarifs

 Contactez nous