Accueil

Financial Europe (Email)
L'agence financière européenne
Recherche sur fee-euro.com:

   

Tous nos articles
Actualités d'Europe
Entreprises
Euro
Finances
Technologies
Bourse
Energie


Services
LG IT Index
Convertisseur de devises

FE(E)
A propos de FE(E)
Conditions d'utilisation
FE(E) et votre vie privée
Contactez nous

Annonceurs
Publicité


Les compagnies pétrolières américaines sont interdites d'accès en Russie

Nicolas Sarkozy négocie la libéralisation de l’EDF et GDF

Le ministre français de l’économie, affronte la libéralisation européenne controversée de l’EDF et de GDF.


Philippe Rombaut à Bruxelles

Début avril 2004, Nicolas Sarkozy, le nouveau ministre de l’économie et des finances, et les agents de L’Electricité de France (EDF) et ceux de sa soeur Gaz de France (GDF) négocient l’application de la libéralisation CE de l’électricité et du gaz en France. Comment le président Jacques Chirac compte-t-il privatiser l’EDF/GDF, en conciliant les intérêts du service public français et les intérêts européens, dans le marché gazier et électrique qui s’ouvre? En fait, Jacques Chirac, conseillé par Jérôme Monod, l’ancien président de Suez-Lyonnaise des eaux, compte préserver pour raison d’Etat l’EDF (entreprise publique forte) et céder probablement GDF (entreprise publique faible) à un tiers -Suez ou Total- pour respecter la directive européenne.



(le vendredi 16 avril 2004.)
Version complète de cet article.


La consultation et l'usage de ce document sont soumis à nos conditions générales de consultation et d'abonnement. Ce document provient du site de l'agence financière européenne.
Adresse du document:
http://www.fee-euro.com/cgi-bin/cgiwrap/reddawn/view.html?id=417

L'agence financière européenne / Financial Europe (Email)
176 Rue Joseph II    B-1000 Bruxelles    Belgique
Tèl / Fax: +32 2 230 92 74    www.fee-euro.com


Mon compte abonné
Inscrivez vous !

 Modifier mon code secret
 Mes coordonnées
 Mon historique
 Détruire mon compte

 Conditions générales
 FE(E) Scoop
 Nos tarifs

 Contactez nous